Codant une nouvelle vie (présentation) 2


Qui suis-je ?

 

Bonjour, je démarre ce blog en même temps qu’une nouvelle aventure dans ma vie. Je me présente, je m’appelle David, j’ai 28 ans et j’ai décidé de changer de vie en passant de la maçonnerie au métier du web. Je ne vais pas me servir de ce blog pour écrire mon autobiographie, mais je vais dans cet article décrire les grandes lignes de ma vie, afin que vous puissiez cerner mon profil et vous rendre compte que je n’ai absolument pas celui attendu pour le métier auquel j’aspire. Vous trouverez peut-être des points communs si vous aussi avez envie de tout plaquer pour faire quelque chose qui vous plaît vraiment.

 

 

Ma passion

 

Né à la fin des années 80, je suis de cette génération qui à évoluer en même temps que l’informatique et les jeux vidéos. Même si c’est avec eux que j’ai d’abord commencé dès mes 4 ou 5 ans, j’ai rapidement était attiré  par tout ce qui étaient électroniques.
J’adorais démonter et bidouiller de vieux appareils, j'essayais de comprendre leurs fonctionnements même si c’était vraiment difficile car il y avait très peu d’infos disponible sur ces sujets à l’époque. Mes parents avaient un minitel par lequel j’étais irrésistiblement attiré mais qui m’était impossible d’approcher vu les tarifs pratiqués.
C’est à l’âge de 11 ans que j’ai pu pour la première fois disposer d’un ordinateur avec une connexion internet. La ville où je vis venait d’ouvrir un club informatique et nous étions une bande de jeune à découvrir la puissance du web. Même si certains privilégiés avaient déjà un ordinateur et internet depuis plusieurs années, pour nous et surtout pour moi ce fut vraiment une découverte formidable.
J’ai rapidement cherché à comprendre le fonctionnement de Windows et de ses programmes ainsi celui du web et de ses sites.
Quelques années plus tard, mes parents ayant enfin investi dans un pc (initialement prévu pour la gestion de l’entreprise de mon père) j’ai enfin pu vraiment me plonger dedans. Le week-end j'allais au club et je téléchargeais le maximum de chose notamment sur codes-sources.com qui était une vraie mine d’or d’exemples de script dans tous les langages. Enfin je mettais tout ça sur disquette et je ramenais à la maison, puis je m’amusais à créer des petits trucs perso en visual basic et je jouais pas mal avec le html à cette époque.
J’adorais aussi faire peur à ma mère en lui foutant des messages d’erreurs de partout, ça la rendait hystérique.

 

 

Puis, les choses ont changées !

 

C’est à 15 ans et quelques mois que j’ai décidé de quitter le milieu scolaire qui ne me correspondait absolument pas.
Mon rêve d’enfant était de rejoindre l’armée de terre. J’ai donc choisi le chemin le plus court pour y arriver en entrant en apprentissage en tant que mécanicien. C’est donc 2 ans plus tard, alors que je n’avais que 17 ans et demi, que j’ai intégré le 19ème régiment du génie de Besançon en tant que sapeur de combat (Démineur c’est plus classe 😉 ) Ça a était un vrai régal, j’ai passé les 3 meilleures années de ma vie, j’ai voyagé dans toute la France et même en Guyane, j’ai rencontré mes meilleurs amis, je me suis dépassé physiquement et mentalement, j’ai bien fait la fête, bref je me suis vraiment amusé pendant tout ce temps.
Mais, il y a un mais... je me suis quand même rendu compte assez tôt qu’il y avait une mentalité essentielle (mais qui ne me correspond pas) à adopter si je voulais faire carrière. Il faut être en compétition permanente, il ne faut pas avoir peur de discréditer les autres pour être bien vue, ni même de tourner le dos à ses amis lorsque l’on passe au rang supérieur… Toutes ces choses sont contraires à mes valeurs.

 

 

Retour à la case départ !

 

Trop de choses qui ne me ressemblent pas. Je suis allez au bout de mon contrat et je suis retourné dans le civil.
A ce moment-là, j’étais un peu perdu et ne sachant pas trop quoi faire je me suis tourné vers mon père qui est chef d’une petite entreprise de maçonnerie.
C’est alors qu’a 21 ans après 3 années engagées dans l’armée, je retourne en apprentissage pour passer mon CAP puis mon BP maçonnerie.
J’exerce donc le métier de maçon au sein de l’entreprise familiale.
Je pensais être heureux, je faisais plaisir à mon père tout allez bien durant les premières années.
Puis il y a 2 ou 3 ans j’ai commencé à en avoir marre, le boulot ne me passionné pas tant que ça puis j’avais du mal à imaginer toute ma vie dans l’entreprise de papa…
L’idée de changer de métier a donc commencé à germer mais à l’époque je ne savais vraiment pas vers quoi me tourner.
J’avais quelques passions dont l’informatique en particulier, mais aussi le sport et la nature. Il m’a donc fallu du temps pour trouver une vraie piste et surtout le plus dur était après toutes ces années d’annoncer à mon père que je voulais quitter l’entreprise.
J’imaginais sa grande déception au moment de l’annonce, lui qui espérait tant que je suive ses traces.
J’avoue que c’est surtout à cause de mes sentiments que j’ai longuement hésité.

 

 

Bon, partir mais pour quoi faire ?

 

La chose essentielle pour moi, était de me lever le matin et être heureux de ce pourquoi je me lève. Je veux un boulot qui me plait réellement, qui me prenne par les tripes ! OK, mais quoi ?
Il y avait bien quelque chose qui me faisait vibrer « L’INFORMATIQUE » mais malgré ma passion et mes années de pratique personnelles, impossible à mon âge et en étant marié et papa de 2 enfants de réintégrer le cursus classique.
Il y avait bien l’école 42 de Xavier Niel sur paris, mais pareil inimaginable 3 ans sur paris alors que j’habite dans le sud de la France tout simplement impossible, financièrement et familialement.
Puis un jour, je suis tombé sur un site qui parlait de plusieurs formations accélérées concernant les métiers du web. L’article parlait de la 3W academy, de deux ou trois autres formation et enfin de celle qui a retenu le plus mon attention, Le Wagon.

 

 

La solution !

 

Le wagon propose une formation sur 9 semaines afin de devenir complètement autonome dans la réalisation d’une application web. Elle est axée sur le Ruby et son Framework pour le web, Ruby on rails. Ce qui m’a séduit chez eux c’est d’abord l’ambiance (à la Google) les profs sont jeunes, dynamiques et vraiment très pros.
De plus, ils font partie de tout un écosystème autour du numérique, ils aident les gens à créer des réseaux et à rassembler leurs idées. Ils participent aussi à la promotion de certaines start-ups dont les fondateurs se sont formés chez eux. Du coup tout ça m’a vraiment intéressé, moi qui n’ai pas vraiment de connaissances ni de réseaux dans ce milieu.

 

 

Bon, je me lance ! Enfin d’abord j’arrête !

 

Une fois la formation idéale trouvée je me dis que nos petites économies pourraient servir à financer la formation (si pôle emploi ne m’aide pas) j’en discute avec ma femme qui voyant des étoiles dans mes yeux accepte sans hésiter.
Maintenant que ma décision est prise, je dois l’annoncer à mon père. Début janvier je prends mon courage à deux mains et j’annonce à mon père : « Papa j’en ai marre, j’arrête ! » bon finalement ce n’était pas si compliqué.
C’est donc 3 mois plus tard, le 31 mars que je quitte l’entreprise.

 

 

Maintenant je me lance !

 

Nous sommes au mois d’avril, je suis actuellement au chômage, et ma décision est prise, je vais intégrer le wagon.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Codant une nouvelle vie (présentation)